April 29, 2019

January 28, 2019

August 26, 2018

Please reload

Posts Récents

Donner du sens au travail

June 11, 2019

1/3
Please reload

Posts à l'affiche

Manchots, glaciers, quelques pas de tango et puis s’en vont

March 21, 2018

 

Nous traversons l’Argentine d’Ouest en Est pour rejoindre la côte Atlantique où les aires naturelles protégées de Peninsula Valdès et Punta Tombo nous permettent d’approcher de près guanacos, autruches, tatous velus de Patagonie et sturnelles australes.

 

 

 

 

 

Mais c’est surtout pour voir les colonies de manchots que nous faisons le déplacement. Il y a 17 espèces différentes de manchots dans le monde, présentes uniquement dans l’hémisphère Sud. Ici, nous rencontrons le manchot de Magellan dont les juvéniles, nés en décembre, sont en train de muer. Les manchots vont et viennent se rafraichir dans l’océan et s’abriter à l’ombre des buissons ou dans leur nid. Mais attention, ils ont la priorité sur les sentiers !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du haut de la dune, nous observons aux jumelles des éléphants de mer, qui portent bien leur nom, les mâles pouvant peser jusqu’à 4 tonnes. Dans l’eau, ils s’avèrent de très bons apnéistes puisqu’ils descendent en moyenne à 600 mètres de profondeur pour chasser calmars et poissons et certains ont même été enregistrés à plus de 2 000 m de profondeur !

A quelques kilomètres de là, vivent des colonies d’otaries. Entre Mars et Avril, c’est la période où les orques viennent chasser les jeunes otaries en s’échouant volontairement sur la plage mais nous n’aurons pas la « chance » de voir ce spectacle, tant mieux pour elles !

 

 

 

Nous continuons notre route vers le Sud de la Patagonie pour rallier la ville d’El Calafate, point d’entrée du Parc National Los Glaciares. Ici la vedette c’est le glacier Perito Moreno. Le front du glacier est impressionnant avec ses 70 mètres de hauteur en surface et 4 kilomètres de large. Tous les 4 ans environ le glacier vient bloquer le canal et empêche l’eau du Brazo Rico de s’écouler dans le lac Argentino. L’eau s’accumule d’un côté et le niveau monte de plus de 15 mètres faisant pression sur la pointe du glacier jusqu’à la rompre en quelques jours. Nous arrivons alors que l’eau vient de se frayer un chemin formant une arche de glace qui se disloque peu à peu. Saisis par le vent glacial, nous contemplons pendant des heures ce spectacle impressionnant où d’énormes blocs de glace tombent avec fracas dans le lac.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Perito Moreno fait partie d’un complexe glaciaire appelé Campo de Hielo Patagonico Sur qui compte plus de 150 glaciers, à cheval entre l’Argentine et le Chili. Les glaciers remplissent 2 rôles majeurs. Ils sont à la fois des régulateurs climatiques du fait qu’ils reflètent entre 45 et 85 % de la lumière du soleil refroidissant ainsi la Terre, et constituent également de grandes réserves d’eau douce. Seulement 3 % de l’eau présente sur notre planète est douce, dont 77 % sous forme de glace et 23 % sous forme liquide. Le Campo de Hielo est la 3ème plus grande réserve d’eau douce du monde après l’Antarctique et le Groenland.

 

 

200 km plus loin, alors qu’il pleut et qu’il vente depuis plusieurs jours au petit village d’El Chalten, une superbe fenêtre météo nous permet de nous lancer à l’ascension du Mont Fitz Roy. Nous randonnons 7 heures sur 1 100 mètres de dénivelé positif pour contempler le glacier Pedras Blancas et arriver au pied des lagunes Sucia et De Los Tres avec en fond, la tête dans les nuages, les pics enneigés du Fitz Roy. Le tableau est magnifique !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis nous quittons la Patagonie et profitons de nos derniers jours en Argentine pour visiter la capitale, Buenos Aires, à 3 000 km de là. Et nous prenons plaisir à apprendre quelques pas de tango argentin pour clôturer notre séjour dans ce pays qui nous a énormément plu.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017/2018 par Cap Volon'Terre. Créé avec Wix.com