April 29, 2019

January 28, 2019

August 26, 2018

Please reload

Posts Récents

Donner du sens au travail

June 11, 2019

1/3
Please reload

Posts à l'affiche

Ecovolontariat au Parc National de Cutervo

November 25, 2017

 

Après 48h de transport en bateau, bac, avion, bus et moto-taxi, pour parcourir 2 200 km depuis les îles Galapagos, nous arrivons à Cutervo, dans le Nord du Pérou. Pendant 1 mois, nous sommes volontaires au parc national de Cutervo, géré par le SERNANP (Service National des Aires Naturelles Protégées), qui dépend du ministère de l'environnement péruvien. Situé au cœur de la Cordillère des Andes, entre 2 400 et 3 600 m d'altitude, le parc couvre plus de 8000 hectares de forêt humide tropicale d'altitude.

 

 

Notre mission principale consiste à rassembler, analyser et traiter les nombreuses données du parc pour créer une base de données cartographiques. C´est en plein dans mon domaine de compétences. Ce travail permet de fiabiliser les données utilisées et de réaliser plus facilement des cartes pour la gestion du parc : images satellites, suivi floristique, chemins de randonnée, réseau hydrographique, projets d´adduction en eau potable prenant source dans le parc, suivi des infractions (taille illégale d´arbre, incendie) et de régénération de la flore après perturbation.

 

 

En parallèle, Jessica réalise des interventions de sensibilisation à la gestion des déchets auprès de guides touristiques et devant 60 collégiens de San Andres, village situé dans la zone d’amortissement du parc. L'objectif est d'expliquer comment réduire nos déchets (c'est-à-dire éviter de produire des déchets) et de présenter les solutions de recyclage grâce aux récupérateurs, quand la collecte sélective n´existe pas.

En discutant avec le directeur du collège, nous sommes agréablement surpris par leurs initiatives pour protéger l´environnement : création d'un jardin d´orchidées et de plantes endémiques pour les replanter dans des zones déforestées, compostage des déchets organiques et utilisation des bouteilles en plastique usagées pour construire un mur et un banc dans la cour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous accompagnons également Dorian, un autre écovolontaire français, dans une école primaire située à la limite du parc, pour sensibiliser les enfants à la protection de leur environnement et de la faune. Nous réalisons avec les 30 élèves de l´école des empreintes en papier mâché des animaux présents dans le parc : opossum, ours à lunettes, tamanoir, cerf, puma, tapir, putois et oncille (appelé aussi chat-tigre ou tigrillo en espagnol). Dans cette école, les conditions de travail sont très spartiates.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous participons aussi à la construction d´un nouveau poste de contrôle pour les gardes-parc. Pendant que je suis réquisitionné pour fixer les faux plafonds du haut de mes 1,85 m, Jessica cuisine au feu de bois pour toute l´équipe avec la famille qui habite juste à côté. 

Les conditions de vie de cette famille sont très rudimentaires, avec pour seule source d´eau une douche et un robinet d´eau froide non potable à l´extérieur, les toilettes sèches à l´écart de la maison, la cuisine au feu de bois, et bien entendu aucun appareil électroménager (frigo, machine à laver, etc.).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après ces 3 premieres semaines d'écovolontariat, nous sommes contents d'apporter nos compétences au Parc National et nous avons le sentiment de faire quelque chose d'utile.


 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017/2018 par Cap Volon'Terre. Créé avec Wix.com